Bonus

Ce ne sont même pas des romans : ils font à peine 50 pages. Pourtant, ils comportent chacun un (beau) début, des péripéties (beaucoup) et (malheureusement) une fin ; des romans en soi.

Ce sont mes premiers écrits : outre le fait qu’ils datent un peu, ils demandent quelque indulgence de la part du lecteur, mais contiennent en retour une brillance sans pareil !

 

Le livre où l’humain se recycleLe livre où l'humain se recycle, couverture

L’histoire de George Baratto, homme pourri de 39 ans qui se retrouve face à un choix : mourir ou changer.

 

C’est amusant. J’ai écrit ce livre pour vérifier une hypothèse : une personne vraiment mauvaise, profondément méchante, mais elle-même jusqu’au bout, peut-elle être aimée ? Car au fond, pour quoi aime-t-on ? Pour l’autre, dans sa sincérité ? Ou pour ce que nous y trouvons, pour notre bénéfice ? L’amour est-il vraiment désintéressé et inconditionnel ? Une histoire sur le sens de la vie.

Choisissez votre format de prédilection pour lire gratuitement : EPUB PDF HTML KINDLE

 

Le livre où le héros meurt à la finLe livre où le héros meurt à la fin, couverture

L’histoire d’un homme que la vie vient frapper une dernière fois, mais fort.

 

Ce pourrait être l’histoire de George Baratto, avant de mal tourner. Un être en quête d’un peu d’espace vert, la seule forme qu’il ait trouvée à l’espoir. Espoir déçu, évidemment. Alors tout devient subitement beaucoup plus simple : plus de frontières, plus de limites, puisque plus de raisons…

Choisissez votre format de prédilection pour lire gratuitement : EPUB PDF HTML KINDLE


Comments

  1. Cécile dit :

    Moi, j’en ai un. Donné par l’auteur. Il y a longtemps. Non, pas si longtemps. Le temps s’écoule, mais ce n’est pas si long. Pas si loin.
    Ce que j’en pense ? Un bon début…
    Il faut que je trouve ses romans maintenant. Pour savoir si cela continue, bien.

Leave a Reply

Pull for more
MORE