Lima

3 juillet 2018

Retrouvailles à 8h00 le matin, mal dormi (mais un peu dormi quand même) dans l’avion, mais bien volontaires pour aller explorer la ville, en s’achetant des petits pains en passant : un énorme palmito pour Lily, des cornes au chocolat pour Zoé et Anne-Laure, un feuilleté à l’ananas pour ma pomme. Puis nous sommes passés au marché goûter les fruits exotiques du coin : un gros fruit vert martien au goût de banane ; un fruit jaune à la chaire grise à points noirs qui, paraît-il, serait diurétique (fruit du dragon).

Les petits amis ne se connaissaient pas tous, mais se sont tout de suite bien entendus

Nous sommes allés visiter le sud de Lima, en bus prioritaire: les grandes artères automobiles de Lima sont partagées par une ligne de bus rapide, avec des portes en hauteur auxquelles on accède depuis des quais, comme un métro, et on évite ainsi tout le trafic.

Les maisons dans la banlieue de Lima sont rectangulaires, les murs droits et des barreaux à toutes les fenêtres, protégées par des enceintes surmontées de fils barbelés. Les façades n’offrent qu’une porte de garage pour toute entrée. La plage, accessible par un pont surplombant l’autoroute, est faite de galets noirs foulés et refoulés par l’océan pacifique.

Les petits restos à l’air de rien sont super accueillants, et se débrouillent pour faire de la place pour 13


Comments

  1. Denispaquet dit :

    On vous suit les amis
    Angele et Denis

Leave a Reply

Pull for more
MORE